Comment reconnaître ses vrais amis (et laisser les autres de côté)

Bienvenue dans cet article où vous allez apprendre à reconnaître vos vrais amis. Ce qui vous permettra ensuite de laisser les autres de côtés. Mais pour bien choisir, je dois d’abord vous parler d’une loi méconnue, la loi d’association.

Que dit cette loi ?

Que les 5 personnes avec qui vous passez le plus de temps vous influenceront dans tous les domaines de votre vie.

Et cela aura des conséquences sur votre vie :

• Vous aurez la moyenne des revenus des 5 personnes avec qui vous passez le plus de temps.

• Votre motivation sera la même que la moyenne des 5 personnes avec qui vous passez le plus de temps.

• Votre capacité à atteindre vos objectifs et vos rêves sera sérieusement impactée.

• Vos croyances en vos capacités et votre style de vie ressembleront drôlement à ceux avec qui vous passez le plus de temps.

En effet, par le biais de nos neurones-miroirs, nous nous syntonisons sur les personnes avec qui nous sommes en relation. Vous l’avez tous déjà vécu : vous vous sentez bien et vous allez dans un endroit morose, fréquenté par des personnes tristes. Vous devenez triste et morose à votre tour. A l’inverse, le bonheur est contagieux ! N’avez-vous jamais vu ces vidéos où une seule personne arrive, par sa bonne humeur, à faire rire une rame entière de métro ?

Que vous le vouliez ou non, les personnes avec qui vous passez le plus de temps vont impacter votre subconscient, vos pensées, vos croyances et vos actions ». En pensant à cette idée, ne croyez-vous pas qu’il serait temps de vérifier avec qui vous passez du temps aujourd’hui et avec quel type de personnes vous souhaitez passer du temps ? Avez-vous envie de ressembler aux gens que vous fréquentez ? Etes-vous en relation avec des gens qui vous inspirent ou au contraire des gens qui vous tirent vers le bas ?

N’oubliez pas : votre réussite et bonheur en dépendent. Alors choisissez sagement et intelligemment.

Les vrais amis c’est quoi ?

• ceux qui vous soutiennent dans les moments difficiles

• ceux qui se réjouissent pour vos quand vous allez bien

• ceux sur qui vous pouvez compter quand vous en avez besoin

• ceux avec qui vous pouvez tout dire sans être juger

• mais aussi ceux qui sont sans concession avec vous, qui ne vous caressent pas toujours dans le sens du poil mais qui vous poussent aussi dans vos retranchements pour que vous puissiez devenir meilleur. C’est la copine qui vous aide à comprendre pourquoi vous vous êtes disputé avec votre conjointe, pas celle qui vous dit juste « n’importe quoi, mais qu’il est con ». C’est le pote qui vous encourage vraiment quand vous montez votre boîte en mettant le doigt sur vos failles (pour que vous puissiez y remédier) et qui ne se contente pas de dire « ouais, tu va y arriver ».

Et la bonne nouvelle, c’est que ça ne dépend que d’une seule personne : vous. Si vous cherchez quelqu’un de soutenant, il vous faut aussi savoir demander de l’aide, si vous voulez pouvoir compter sur quelqu’un il faut peut-être que vus soyez aussi quelqu’un sur qui on peut compter, ne pas juger l’autre, être dans la bienveillance vous même. Je suis sûre que vous êtes déjà bien plus indulgents avec ceux qui vous entourent déjà. Et puis si vous voulez que les autres vous aident à devenir meilleur, il faut déjà que vous ayez pris cette décision à l’intérieur de vous et admettre la critique quand elle se veut constructive, que vous acceptiez d’être remis en question dans vos manières de faire.

Et enfin, at last but not least comme disent les anglos-saxons, pour avoir des amis qui vous aiment pour qui vous êtes vraiment, il va vous falloir, hé hé, être qui vous êtes vraiment, c’est à dire vous montrer tout nus, sans masque et sans fard, sans toutes les couches qui font bien. Car une des erreurs que l’on commet c’est de montrer une façade. car c évident que nous avons des facettes : soeur, mère, fille, collègue… mais les facettes ne doivent pas devenir des façades sinon là vous n’êtes plus qui vous êtes et donc on ne peut pas vous aimer pour qui vous êtes vraiment.

Voici maintenant, comment procéder concrètement :

  1. faites votre état des lieux « extérieur » : par qui êtes-vous entouré ?
  2. faites votre état des lieux « intérieur » : est-ce que moi je suis pour les autres ce que j’ai envie qu’ils soient pour moi ?
  3. soyez authentique
  4. et regardez le tri se faire : il y aura peut-être un moment de grand vide, de transition avant d’accueillir les nouveaux amis.

Peut-être même que vous n’aurez pas besoin d’en changer. Tout simplement parce que vous n’attendrez plus des autres des choses ce qu’ils ne peuvent pas vous apporter, parce que vous aurez appris à vous donner ce que vous attendez d’habitude des autres ou encore parce que vous aurez changé d’attitude avec vos amis et qu’ils s’aligneront automatiquement sur votre nouveau « moi ».

Alors amusez-vous bien avec vos nouveaux amis ! Ou avec les anciens que vous regarderez maintenant sous un jour nouveau.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire