Aujourd’hui, les Chrétiens fêtent l’Ascension : l’élévation du Christ au ciel, qui symbolise la vie éternelle. Selon la Bible, Jésus mort et ressuscité s’est élevé, quarante jours après Pâques, et a disparu sous les yeux des Apôtres.

 

Je ne suis pas chrétienne au sens strict du terme, dans le sens que je n’appartient à aucune religion en particulier.

 

D’ailleurs je n’ai pas toujours été en paix avec Dieu…

 

Tout d’abord, parce que pendant longtemps, Dieu me rappelait de trop mauvais souvenirs. Ayant eu une enfance baignée de morale catholique avec catéchisme, première communion, confirmation, communion solennelle, etc, cela me faisait penser à tous ces moments où toutes ces personnes qui étaient sensées m’apporter des réponses à mes questions existentielles brillaient par leur non-réponse ou bien par des réponses complètement à côté de la plaque pour la petite fille que j’étais alors.

 

Puis j’ai grandi et quand j’ai commencé à m’intéresser à la spiritualité dans une dimension beaucoup plus large que les enseignements de mon enfance, j’aimais parler de l’univers, comme dans l’expression « commandes à l’univers ».

 

Peu à peu, ma vision de cette « autre dimension » que celle immédiatement accessible par les 5 sens s’est affinée et s’est affirmée : plus je ressentais la Force, la Présence, l’Amour, la Lumière dans mon quotidien, plus l’adjectif divin résonnait en moi.

 

Un jour, j’ai eu besoin non plus d’un adjectif, mais d’un nom. Un nom sacré. En résumé, je m’étais réconciliée avec Dieu.

 

C’est alors tout naturellement que je me suis intéressée aux différents archétypes porteurs d’une facette, d’une couleur, d’une manière d’incarner et/ou de véhiculer Dieu : le Christ, Marie, Saint-Michel, la petite Thérèse…

 

 

Nous relier à ces personnages nous aident à faire l’expérience de Dieu dans notre vie de tous les jours et c’est en cela qu’elles sont précieuses.

 

Comme je vous le disais plus haut, c’est l’Ascension. En ce jour où il s’élève dans le Ciel, son dernier message aux apôtres, il promet de leur envoyer une force, celle de l’Esprit-Saint. Le livre des Actes des Apôtres rapporte que, quarante jours après Pâques, Jésus apparaît une dernière fois à ses disciples et leur annonce : « Vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins (…) jusqu’aux extrémités de la terre ». Après ces paroles, ils le virent s’élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée. L’évangile de Luc précise quant à lui que les apôtres « retournèrent à Jérusalem, remplis de joie ».

 

Cette force leur parviendra lors de la Pentecôte, que nous fêterons dans 10 jours.

 

La Pentecôte nous invite à recevoir l’énergie divine qui nous conduit là où nous devons aller, à l’instar des apôtres qui ont reçu l’Esprit-Saint ainsi que les directions où répandre la parole de Jésus, 50 jours après sa mort.

 

C’est pour cela que j’ai imaginé pour vous une soirée, un événement qui vous permettra de vivre cette expérience de ressentir davantage la Force, la Présence, l’Amour, la Lumière…

 

Je vous propose un parcours initiatique en 5 étapes pour Vivre dans le Coeur de Marie.

>> Suivez ce lien pour retrouver tous les détails de cet atelier-événement

 

Marie a joué un grand rôle dans ce temps entre la montée du Christ au Ciel et la descente de l’Esprit sur les apôtres : renforçant leur foi, les soutenant dans la confiance de la promesse qui leur avait été faite. La tradition iconographique la place très souvent au milieu des apôtres lorsque, selon les textes « des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer ».

 

En ce temps si spécial, Marie nous protège et nous conforte dans notre foi, tout comme elle a été présente pour les disciples de son fils, il y a plus de 2000 ans. Elle nous dit que nous n’avons pas à avoir peur mais à nous laisser simplement guider vers notre destinée.

 

A travers cette soirée-événement, je vous propose de recevoir les messages que vous avez besoin d’entendre pour vivre votre légende personnelle. C’est aussi une invitation à renforcer votre foi en ces temps troublés, où le monde a plus que jamais besoin que nous nous autorisions, individuellement et collectivement, à laisser briller notre lumière, à rester en contact avec l’énergie du coeur, l’énergie de l’amour.

 

Je vous laisse maintenant ressentir si cette soirée du dimanche 23 mai résonne en vous et si vous ressentez l’élan d’y participer :

>> Suivez ce lien pour retrouver tous les détails de cet atelier-événement

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *