Quoi faire aujourd’hui pour bénéficier des énergies de la Saint-Michel ?

Aujourd’hui nous sommes le 29 septembre et c’est un moment de l’année particulièrement approprié pour se poser et se défaire de ce qu’on ne veut plus.

Pourfendeur du dragon – le dragon symbolisant nos parts d’ombre, l’archange Mikhaël est l’interlocuteur symbolique, la puissance archétypale à qui demander de trancher nos limitations actuelles ainsi que toutes les énergies négatives qui nous relient au passé. 

Sa fête, le 29 septembre, est le moment privilégié de l’année pour lui demander de couper tout ce qu’on ne veut pas emmener dans l’année qui vient.

Qu’est-ce qu’on peut demander ?

Tout d’abord, il est important de préciser qu’une demande n’est pas une idée vague, un souhait, une intention, un vœu pieux, un “j’aimerais bien”, un « ce serait bien si »…

Une demande c’est une prière. 

Une demande est l’expression affirmée d’un désir puissant que nous voulons vraiment concrétiser et voir se réaliser pleinement. 

Une prière c’est un dialogue avec Dieu comme je le disais dans ma newsletter de la semaine dernière. On peut tout demander, et tout recevoir. Si on y croit et si on prêt à recevoir, si on est prêt à s’engager dans la voie qui nous sera indiquée.

En effet, dans le miracle, il est nécessaire de vous engager à faire votre part du travail : d’une part demander avec un coeur sincère, croire en sa réalisation, mais surtout être vigilant.e à la manière dont votre demande va avoir tendance à se réaliser, même si ce n’est pas la direction la plus confortable, la plus facile, la plus « dans les clous ». 

Vous avez sans doute lu des témoignages ou vu des vidéos de personnes « miraculées », à qui on a dit, vous ne remarcherez jamais et qui sont debout. Eh bien oui, le miracle est arrivé, mais elles ne sont pas restées dans leur canapé en attendant de pouvoir se lever. Elles ont enchainé les séances de ciné, encore et encore, sans jamais se découragé. Nick Vujisic dont je vous ai déjà parlé, oui il a été touché par la grâce en ayant l’idée de se rendre utile, mais il fallait oser monter sur scène, sans jambes, sans bras, pour remonter le moral des autres, il fallait oser se laisser prendre dans les bras, lui qui ne peut pas prendre dans les bras ceux qu’il souhaite réconforter.

Je ne suis pas là en train de faire l’apologie de l’effort ou de lutte, mais simplement vous dire que la prière ou la commande à l’Univers, ou la demande à Saint-Michel ici, n’est pas de la pensée magique.

C’est un engagement à écouter la Parole et à nous mettre en route vers notre but, notre souhait. Un engagement de tout notre être à suivre la direction divine qui nous sera indiquée.

 

 

Comment faire votre demande à l’Archange Mikhaël ?

Avec son glaive, l’archange Mikhaël nous propose de couper avec tout ce qui nous pèse, nous limite, nous entrave, nous retient en arrière. Cela peut être :

  • un comportement qu’on ne supporte plus en soi (la jalousie, la timidité, la procrastination…)
  • une manie, une habitude dont on veut se défaire (fumer, critiquer l’autre, se sentir victime…)
  • une résistance (j’ai envie d’y aller mais je me trouve des excuses, je freine des 4 fers, par exemple)
  • un schéma répétitif (j’attire toujours le même type d’homme)

Si vous vous sentez prêt (mais là encore qu’est-ce que vous êtes prêt à faire de votre côté pour recevoir ce cadeau), vous pouvez aller jusqu’à lui demander de couper :

  • une de vos croyances devenu obsolète
  • un comportement 
  • un schéma de pensée

C’est aussi un moment de sonder votre foi. Vérifiez bien que vous êtes prêt au travail que votre demande va enclencher. Vérifiez que vous y croyez, que vous avez confiance dans ces paroles : « Demandez, et l’on vous donnera. Cherchez, et vous trouverez. Frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe » et « Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez. »

Côté pratique

Le 29 septembre au soir, écrivez votre demande sur un papier :

« Archange Mikhaël,

je te demande de couper de moi ___________________.

Merci »

Datez et signez. Quand vous sentirez pret.ête, brûlez votre papier dans l’esprit de la prière. Vous pouvez le faire dès ce soir ou garder votre demande quelques jours près de vous, le temps de sentir et de mettre en place ce que vous vous êtes engagé.e à recevoir.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *