comment demander des éclairages à vos guides spirituels

 

Ce matin, j’ai la grande joie de vous écrire depuis ma terrasse sous les arbres, devant le chalet de mon amie Anne, en Belgique. 

Après plus de 10 jours passée en Normandie chez ma première soeur de coeur, Céline, me voilà enfin pour séjour annuel au pays des plus délicieuses frites du monde (désolée, Mémé…).

En buvant mon thé, je mesure la chance inouïe d’avoir autour de moi des personnes avec qui je peux être 100% authentique, sans avoir une once de peur d’être jugée ou même jaugée, et me détendre dans tout mon être parce que je suis pleinement accueillie.

Et cette année, incroyable, Céline est venue avec moi, de telle sorte que je suis entourée par mes 2 soeurs de coeur dans le même lieu ! Incroyable !

Pour fêter ça, je change un peu mon rituel ! Au lieu de ma méditation sur la carte de l’Oracle de Marie suivie de mes questions à mes guides et de ma commande quotidienne à l’univers, j’ai décidé de faire un tirage avec un jeu que je ne connaissais pas mais que j’ai trouvé la semaine dernière chez Céline. C’est le jeu « communiquer avec les anges ». Je dois dire que je ne suis pas spécialement branchée « anges » et c’est pour ça que ce jeu ne m’avait pas attirée au premier abord, mais Céline avait quelques cartes de sorties et j’ai beaucoup aimé leur design, alors j’ai suivi le flux.

Alors ce matin, je me décide pour un tirage de 4 cartes « tirage de la personnalité ». Je vous le livre :

1. La vie est faite de choix. Qu’importe où vous mène vos pas, votre ange gardien sera toujours à vos côtés.

2. Votre vie n’appartient qu’à vous. Ayez le courage d’aimer et de voir le monde tel qu’il est.

3. Votre ange garde emplit votre âme d’amour et de joie.

4. Donnez sans compter. Que l’amour inspire tous vos actes. 

La première carte m’invite à faire la paix avec certains des choix que j’ai pu faire dans le passé et avec lesquels je ne suis pas toujours très à l’aise. Comme les cartes jaunes ont trait à la vie professionnelle et à la créativité, je me rends compte avec plus d’acuité encore que c’est un des piliers de ma vie. J’ai toujours aimé travailler, et je me suis toujours arrangée pour exercer une activité professionnelle qui me fasse vibrer. Et quand ça n’a pas été le cas, cela me minait terriblement et me détruisait de l’intérieur, d’une manière si forte que je m’arrangeais pour en changer rapidement. J’ai d’ailleurs traversé une longue période de nuit noire de l’âme quand ma boîte de projets culturels s’est cassé la figure et que je ne savais pas quoi faire d’autre. Ces 2 années de chômage, pourtant nécessaires pour préparer la suite, j’en ai bien conscience maintenant, ont été douloureuses. Je sens aussi, à travers cette carte, que j’ai besoin de rééquilibrer quelque chose dans ma vie, par rapport à cet aspect-là. Car le toit d’une maison ne peut pas reposer sur un seul pilier : il s’écroule. J’ai aussi besoin de moments « rien que pour moi », sans projet, sans attente, sans souci de productivité et d’efficacité. Et j’ai besoin de faire le point sur ma vie relationnelle. D’ailleurs les cartes rouges se rapportent à la vie relationnelle et il y en a 3 sur les 4 ;-)

La deuxième carte ma laisse un peu plus perplexe. J’ai du mal à en saisir le message. Une invitation à davantage d’acceptation et de réalisme ?

Avec la troisième carte, on retrouve la notion de joie dont je vous ai déjà parlé il y a quelques jours. En effet, si je suis enthousiaste et pleine d’énergie, je me rends compte que je suis davantage mue par le désir d’aller de l’avant que par la véritable joie du coeur. J’ai déjà commencé à travailler avec mes chères huiles essentielles sur le sujet, mais c’est un domaine qui reste à explorer en profondeur, je le sens.

La quatrième carte, relative à la vie spirituelle (son positionnement dans le tirage), me parle complètement. Hier, lors du trajet entre la Normandie et la Belgique, nous nous sommes arrêtées pour visiter la cathédrale d’Amiens et dans la chapelle dédiée à Sainte-Thérèse (j’adore ses poèmes, je ne sais pas si vous les connaissez, et notamment ceux qui ont été mis en musique par Grégoire et chantés par Natacha Saint-Pier), j’ai prié et allumé une veilleuse pour que l’amour imprègne les coeurs humains. 

Voilà pour mes découvertes et avancées du jour. Je laisse tout cela faire son chemin en moi, avec conscience et lâcher-prise.

A demain !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *