Agir comme si nous était impossible d’échouer

 

Agir comme si nous était impossible d’échouer, c’est ça que ça veut dire. Ne regarder rien d’autre que son objectif atteint. Avoir en permanence son esprit, son mental, et ses actions tournées vers l’atteinte de l’objectif et ne prêter attention à rien d’autre. C’est exactement comme ça que fonctionne la loi d’attraction. Si vous mettez votre focus sur l’échec, vous attirerez à vous l’échec. A l’inverse, si vous mettez le focus sur la réussite, c’est là que vous arriverez. En réalité, peu importe ce à quoi vous pensez, c’est ce que vous créez. Vous avez déjà pu l’observer d’ailleurs. Quand vous conduisez, vous regardez le plus possible devant vous. Si vous regardez la glissière de sécurité, il ne va pas se passer longtemps avant que vous vous retrouviez dedans. La vie, c’est pareil. Vous créez automatiquement tout ce qui vous arrive avec vos pensées, vos émotions, vos paroles et vos actions.

 

OK, mais comment faire concrètement ?

 

1. avoir un objectif clair sur lequel porter son focus. Votre objectif doit pouvoir être énoncé en une seule phrase, que vous connaissez par coeur tellement vous en êtes imprégnée. Par exemple, si je vous croise dans la rue demain matin, vous devez pouvoir me répondre en une phrase à ma question « alors, quel est votre objectif »

2. imaginer de manière aussi claire et limpide que la phrase ci-dessus toutes les composantes de la réussite de votre objectif : à la fois les composantes matérielles (votre nouvelle voiture sera rouge ou noire, le job de vos rêves se trouve à moins de 20 mn en voiture de chez vous) mais aussi toutes les composantes émotionnelles (ce que vous allez ressentir une fois que votre objectif sera atteint : est-ce que ce sera de la joie, de la gratitude, de la fierté ?) et enfin les composantes spirituelles (en quoi est-ce que cet objectif est important pour vous réaliser pleinement dans cette vie ?). Vous devez pouvoir contempler la vision de votre objectif réalisé dans toutes les dimensions que je viens de citer et les décrire exactement comme vous êtes capable de me décrire un tableau ou une photo qui se trouve dans votre salon depuis des années : vous l’avez tellement regardée que vous pouvez en dépeindre les moindres détails. Passez du temps dans la journée à contemplez mentalement votre objectif atteint.

3. action ! Avec tout ceci, passez à l’action le mieux possible : posez-vous la question « qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui pour atteindre mon objectif ? ». Toute votre énergie doit être tournée vers la réponse à cette question. Chaque jour, vous devez avoir accompli une action, même toute petite, allant dans la direction de la réalisation de votre objectif.

 

Vous voyez, c’est on ne peut plus concret et simple. Vous n’avez besoin de rien d’autre que cela…

 

Ceci étant dit, revenons à la petite phrase. Est-ce que l’échec existe vraiment ? Je ne le pense pas. Nous ne vivons pas des échecs en soi. C’est nous qui considérons comme un échec une simple expérience que nous vivons, qui est la résultante d’une action que nous avons mise en oeuvre à un moment donné. Nous qualifions d’échec quelque chose que nous avons projeté à un moment donné et que nous n’avons pas atteint. Et au lieu de dire « j’ai échoué », vous vous disiez « je n’ai pas encore réussi » ? C’est un simple changement de perspective, mais qui change tout ! Quand nous n’arrivons pas au résultat espéré, c’est que nous n’avons pas mis en oeuvre ce qu’il fallait pour ça. Soit que nos actions n’étaient pas adaptées, ou pas réalisées au bon moment, ou pas dans le bon ordre, ou que des croyances limitantes nous empêchent de déployer pleinement le meilleur de nous-même. Il suffit de changer une de ces composantes pour que la recette soit différente et donc que le résultat soit différent.

 

Pour terminer cet article, voici ce que dit Sunny dans Indian Palace : à la fin, ça finit toujours bien donc si tout ne va pas bien c’est que ce n’est pas la fin de l’histoire.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *