La semaine dernière, j’ai participé à une formation et la dernière journée était consacrée à l’après-formation : comment conserver l’énergie du challenge, comment rester motivé.e, comment persévérer lorsqu’on se retrouve seul face à son objectif ou son projet ?

 

En mettant mes idées noir sur blanc, en décortiquant comment je fais pour être toujours pleine d’énergie et aller de l’avant (c’est une question qui revient souvent dans la bouche de mes lecteurs), j’ai mis à jour les 5 points à vérifier si vous manquez de motivation.

 

Plus j’écris sur ces 5 points, plus mon article s’étoffe : je vous propose donc d’en faire un mini-série qui nous occupera cette semaine.

 

Et ça tombe bien, car j’ai inauguré hier, avec les membres de mon équipe doTERRA et à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, toute une semaine consacrée à l’entreprenariat au féminin. 

Si vous avez envie de jeter un oeil, vous trouverez cet événement en cliquant ici.

 

En attendant de vous retrouver dans ce groupe si le coeur vous en dit, voici le premier épisode de notre mini-série « comment réussir sans effort ».

 

 

Vérifiez que votre projet est aligné sur le plan divin

 

Si vous souhaitez réaliser un objectif ambitieux, il est impératif qu’il soit relié à un « grand pourquoi » très fort, à votre raison d’être, à votre plus haute intention. Si en lisant ceci vous réalisez que vous avez tendance à vous minimiser, à vous ratatiner, à ne pas oser voir grand, il pourrait être intéressant de faire un travail en profondeur pour vous y autoriser.

 

Pour vous connecter à votre plus haute intention, à votre raison d’être, c’est assez simple. Encore faut-il s’en donner les moyens. Il s’agit de répondre à une simple question. 

 

Quelle est cette question ? La voici.

 

« Qu’est-ce que je prétends ne pas savoir ? »

> Alors que mes parents, l’école, les institutions et l’environnement socio-culturel dans lequel j’ai baigné ont tous des idées sur ce qui est le mieux pour moi, je sais dans mon coeur ce qu’est mon idéal et j’arrête de prétendre ne pas savoir ce qu’est vraiment mon désir de coeur.

 

Cette question n’est pas de moi, elle figure dans ce qui est depuis plus d’un an maintenant mon livre de chevet, à pratiquer tous les jours : Vivre dans la Grandeur, de Marc Januszewski.

 

Prenez le temps de répondre valablement à cette question. C’est-à-dire que si rien ne vient spontanément, asseyez-vous chaque jour, bloc de papier et crayon à la main et écrivez tout ce qui vous passe par la tête pendant une heure, même si au départ ça ne ressemble à rien de cohérent. Croyez-moi, si vous faites cet « exercice » plusieurs jours d’affilée, quelque chose finira par sortir du plus profond de votre coeur. 

 

C’est garanti !

 

Et si vous avez besoin d’aide pour clarifier tout ce qui ressortira de vos pages d’écriture, demandez de l’aide à un.e ami.e bienveillant.e. Rien de tel qu’une autre personne pour nous tendre le miroir de qui nous sommes vraiment.

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] > Pour définir facilement votre plus haute intention, un objectif aligné sur le plan divin, suivez ce lien […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *