l’univers entier conspire à mon bonheur

 

Attention ! Attention ! Je vous écris aujourd’hui pour vous présenter une Pépite avec un grand P. Enfin, je dis « pépite », mais je devrais plutôt écrire « mine d’or ». 

Et cette mine d’or est arrivée exactement quand j’étais capable de la recevoir. Comme pour me souvenir que, pour reprendre les mots de Paulo Coelho, « l’univers entier conspire à mon bonheur ».

Il s’agit de l’ouvrage Devenir super-conscient de Joe Dispenza, que mon amie Anne, chez qui je réside en Belgique est en train de lire et a accepté de me prêter avant même de l’avoir fini. Je dois dire que je ne lui pas trop laissé le choix, tellement ce livre semble jouer au chat et à la souris avec moi. Lisez plutôt.

Ce printemps, un de mes amis me parle de Joe Dispenza. Quelques semaines plus tard je lis que Youmna Tarazi se forme auprès de lui. Lorsque j’assiste à la conférence de Neale Walsch à Paris, au mois de juin, je vois ce livre dans la sélection  qui est proposée à la sortie de la conférence. Donc je l’achète, parmi 6 autres livres qui ont retenu mon attention. Le libraire mets tous mes livres dans un sac en papier, dont l’anse casse sous le poids des livres. Il ressort dans les livres et les répartis dans 2 sacs. Sauf… Devenir super-conscient. Mais bien sûr, je ne m’en rends compte que le lendemain lorsque je suis rentrée chez moi en Bretagne ;-). 

La semaine dernière, une personne que j’ai rencontrée récemment me raconte comment elle a transformé sa foi chrétienne « classique » en une ouverture à la spiritualité de manière plus générale et surtout à la possibilité de l’intégrer dans sa vie quotidienne, en dehors des simples moments de prière, grâce à une conférence sur… Joe Dispenza !!

Et à peine arrivée en Belgique, de quoi me parle mon amie et soeur de coeur Anne ? De Joe Dispenza !!

A peine ai-je entamé les premières lignes de l’introduction que les larmes se mettent à couleur sur mes joues. Ce livre a été écrit pour moi, c’est sûr ;-)

J’en suis à la page 32 et je le lis sans pour le moment le faire en vue d’en extraire une synthèse, mais je pense que je vous en livrerai la substantifique moelle quand je l’aurais moi-même approfondi et digéré.

Bonne journée et à demain.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *